Le régime sans résidu

À qui s'adresse le régime sans résidu ?

Les personnes affectées par une maladie, une maladie inflammatoire ou une maladie des intestins telle que la maladie de Crohn qui s'installe la plupart du temps à la jonction de l'intestin grêle et du côlon peuvent se faire prescrire un régime sans résidu par un médecin (régime strict ou élargi).

De la même façon les patients souffrant d'une pathologie liée à une maladie intestinale de type rectocolite hémorragique ou avant une intervention chirurgicale, un examen, une endoscopie ou une coloscopie sont susceptibles de faire l'objet d'une telle prescription. Il est à noter qu'un nutritionniste peut aussi préconiser à son patient de faire un régime et recommander une recette régime.

Quel est le principe du régime sans résidu ?

En dépit du fait qu'il s'agisse d'un régime, il est important de garder à l'esprit ou de prendre conscience que le régime sans résidu est un régime médical et qu'il n'a donc pas pour objectif de favoriser une éventuelle une perte de poids.

Le régime sans résidu nécessite de réduire sa consommation, voire d'en exclure totalement les fibres alimentaires végétales, on parle alors de régime sans fibres ainsi que les résidus présents dans la viande que sont les tendons et la kératine. Consommation de fibres et de tendons interdite.

La mise en application de ce régime a vocation à diminuer le volume des selles. Autant dire qu'une réduction du transit intestinal contribue à épargner la muqueuse de l'intestin surtout lorsqu'elle est sujette à quelques irritations. Par conséquent, tout ce qui a trait à la consommation de légumes (légumes secs, crus et cuits), de céréales, y compris les céréales complètes et les viandes soit fibreuses soit tendineuses sont à proscrire.

Il faut savoir que les graisses cuites que l'on peut entre autres retrouver dans la viande accélèrent le transit intestinal. Il s'agit d'un "effet de chasse" post prandiale (stimulation au niveau des sécrétions biliaires).

Le pain et plus particulièrement le pain blanc au même titre que les pommes de terre doivent également être exclues pendant ce régime alimentaire. En effet, du fait de leur fermentation, ces aliments favorisent la production de gaz, ce qui est fortement incommodant pour une personne souffrant d'une colite ischémique ou d'une colite infectieuse.

Pourquoi le lait est-il exclu du régime sans résidu ?

La consommation de produits laitiers n'est pas sans effet au cours du transit intestinal. Les produits laitiers contribuent à accélérer le transit. Boire du lait ou manger un yaourt est donc formellement interdit.

Régime sans résidu, un exemple de menu parmi tant d'autres...

  • Pour le petit-déjeuner :
    Du thé ou du café (sans lait) accompagné de biscottes avec du beurre et de la confiture. Le sucre, le miel et la gelée de fruits sont autorisés.
  • Pour le déjeuner :
    Une pièce de viande (maigre), il peut s'agit de bœuf, d'une tranche de jambon, de veau, d'un filet de porc, de poulet, de dinde ou d'un poisson maigre avec des œufs pochés. Du riz ou des pâtes en accompagnement. Un fromage à pâte cuite avant le dessert tel que du Port-salut, voire une crème de gruyère. En ce qui concerne la boisson, de l'eau, de la tisane, du café ou du thé.
  • Pour la collation :
    Un biscuit ou des biscuits secs, du café ou du thé...
  • Pour le dîner :
    Une tranche de jambon blanc avec un bouillon ou un bouillon de légumes, voire des petites pâtes.
  • Pour plus d'informations n'hésitez pas à consulter le site officiel du régime sans résidu.

    RegimeThonon.com © 2017 Crédits photos